Formation "Alimentation des brebis et chèvres laitières"



Alimentation des brebis et chèvres laitières : mieux comprendre l’alimentation en élevage pour améliorer ses performances.
Lieu de formation : Altiani / Date: 04, 11 et 18 Avril 2017
Exposé des motifs de la formation:
Le but est de permettre aux éleveurs de mieux comprendre comment alimenter leurs brebis et/ou chèvres laitières afin de pouvoir calculer des rations et de les ajuster selon la période et les objectifs de production. Ainsi l’éleveur va apprendre à piloter sa production, prévoir ses besoins et envisager une stratégie d’autonomie alimentaire sur son exploitation. Permettre aux éleveurs de gagner en compétitivité en améliorant la rentabilité de l’exploitation : techniques de production et alimentation.
 
Objectif général de l'action de formation :
Optimiser son outil de production en pilotant l’alimentation de ses animaux en élevage laitier et envisager une stratégie d’autonomie alimentaire sur son exploitation.
• Identifier les spécificités du métabolisme et de la digestion des ruminants
• Evaluer la valeur alimentaire et laitière des aliments
• Comprendre les différentes techniques d’alimentation des troupeaux
 • Raisonner l’alimentation et le rationnement des brebis laitières sur tout le cycle de production
 • Ajuster le rationnement en fonction d’indicateurs zootechniques et prairiaux
• Réaliser un calendrier et un plan d’alimentation pour un troupeau
• Estimer les stocks nécessaires pour alimenter le troupeau : secs ou sur pieds,  savoir estimer ses stocks : Calculer l’impact économique de l’ajustement alimentaire en terme de charges et de valeurs ajoutées. Nous ferons également une séance terrain pour mettre en pratique la note d’état corporelle.
 
PROGRAMME DE L'ACTION DE FORMATION :
Séance n° 1 Durée : 3h00
Maitriser les particularités physiologiques des brebis / chèvres laitières et leurs conséquences pratiques au niveau de l’alimentation : identifier les spécificités du métabolisme et de la digestion des petits ruminants.
Connaitre et maitriser les fondamentaux de zootechnie sur l’anatomie de l’appareil digestif des brebis et des chèvres et présentation des mécanismes de la digestion. Description et maitrise des particularités du cycle de production et influence sur le comportement alimentaire.
 
Séance n° 2 Durée : 2h00
Influence de l’alimentation sur la composition du lait et spécificités des conduites alimentaires au pâturage / pastoralisme : maîtriser la composition du lait par son alimentation, apprendre le rationnement au pâturage.
Connaitre les effets de l’alimentation sur les performances laitières et la composition du lait. Maitriser les différentes spécificités des divers systèmes alimentaires : pâturage et pastoralisme. Comment prendre en compte ce qui est prélevé pour l’intégrer au rationnement.
 
Séance n° 3 Durée : 3h00
 
Ingestion, besoins et rationnement : raisonner l’alimentation et le rationnement des brebis et chèvres laitières sur tout le cycle de production. Savoir estimer ses stocks : Calculer l’impact économique de l’ajustement alimentaire en terme de charges et de valeurs ajoutées.
Estimer les capacités d’ingestion. Connaitre les besoins des petits ruminants pour en déterminer les recommandations. Evaluer la valeur alimentaire et laitière des aliments. Calculer les apports d’une ration. Vérifier que l’alimentation réponde aux objectifs de production. Maîtriser l'impact économique de la ration en fonction de la réponse laitière. Efficacité de la ration pour diminuer le coût de production au litre de lait. Valoriser son lait.
 
Séance n° 4 Durée : 2h00
Savoir mobiliser des connaissances acquises pour raisonner le rationnement d’un troupeau selon un objectif de production.
Cas pratique de calcul de ration avec un exemple concret. Savoir composer une ration à partir des matières premières disponibles. Apprendre à déchiffrer la composition des aliments formulés pour les intégrés à une ration. Réaliser un calendrier et un plan d’alimentation pour un troupeau sur un cycle de production.
 
Séance n° 5 Durée : 3h00
Maitriser les indicateurs de pilotage de l’alimentation : observation des animaux, NEC, …
Présentation de la méthode de note d’état corporel. Visite d’élevage, définir le rationnement et les conduites alimentaires avec les exercices de notation : Etablir une Note d’Etat Corporel.
 
Séance n° 6 Durée : 2h00
Savoir calculer ses besoins pour mieux maitriser son autonomie alimentaire.
Après avoir appris à calculer les rations d’un troupeau, les stagiaires vont apprendre à estimer les stocks nécessaires pour alimenter le troupeau sur l’année : secs ou sur pied. Connaitre la méthode du bilan fourrager. Réfléchir sur la production végétale (prairie et cultures) pour être en capacité de prévoir des assolements cohérents avec les besoins du troupeau et d'améliorer son autonomie alimentaire. Calculer l'impacte économique en situation d'autonomie alimentaire. Estimer les besoins de l'exploitation on va calculer la surface nécessaire à mettre en culture pour y répondre. Puis comparer le Coût de mise en culture/rendement/récolte par rapport à l'achat. Pratiques raisonnées et diminution des charges
 
Moyens d'encadrement:
 Mlle. Maéva ROUSSEL Animatrice conseillère productions animales à INTERBIO CORSE (organisme de développement de l’agriculture biologique en Corse) Chargée de l’appui technique et technico économique en productions animales.
 
Pour les inscriptions, nous contacter au 06.99.92.08.74 ou à ja2b@wanadoo.fr
(formation gratuite pour les exploitants à jour de leur cotisation vivea à la msa, ainsi que pour les jeunes en cours de formation )

 
27/01/2017